Les paquets Linux pour GeTax 2010 sont là !

GeTax, le logiciel de saisie de déclaration d’impôts pour les contribuables genevois (disponible également pour la plupart des autres cantons suisses) est sorti il y a quelques mois, mais malgré tous les efforts consentis pour aider l’éditeur du logiciel DV Bern et l’administration fiscale du canton pour qu’ils réalisent des paquets d’installation utilisables par le commun des mortels, force est de constater que si vous n’êtes pas un administrateur système Linux confirmé, il vous sera à nouveau impossible d’installer ou d’utiliser ce logiciel sans l’aide d’un tiers.

En effet, les instructions données par l’équipe de GeTax sont plus que lacunaires :

Téléchargez le fichier ci-dessus, et après téléchargement :

  • ouvrez un terminal,
  • positionnez-vous dans le répertoire où se trouve le fichier d’installation (avec la commande « cd ») ;
  • tapez la formule magique (sic) : sh ./getax2010_linux_v120.bin
    et GeTax2010 s’installe.

Si par votre pratique régulière de la magie noire et diverses incantations de commandes obscures vous arrivez par miracle à installer GeTax avec ces instructions (si c’est le cas, pensez à passer une certification Linux, vous êtes prêts !), vous vous retrouverez néanmoins comme les autres années avec toute une palette de problèmes secondaires déjà décrits en 2009 (impossible d’ouvrir les PDF avec le lecteur par défaut, pas de raccourci sur le bureau ou dans le menu des applications pour lancer GeTax, etc.).

J’ai pourtant au fil des années proposé de nombreuses solutions à DV Bern et à l’administration :

  • Pour GeTax 2008, après avoir décrit en détails comment installer ce logiciel, j’ai communiqué à l’équipe de GeTax une liste des problèmes et fourni les patches nécessaires pour les corriger ; j’ai ensuite construit des paquets d’installation faciles à utiliser pour les utilisateurs des distributions Linux les plus connues.
  • Pour GeTax 2009, l’administration fiscale a fait appel a mes services pour réaliser de nouveaux paquets et je les en remercie ; néanmoins, ils n’ont pas été diffusés depuis leur site ou le CD-ROM officiel ce qui a évidemment grandement limité leur intérêt (plus d’un millier de contribuables ont néanmoins téléchargé les paquets depuis mon site).
  • Pour GeTax 2010, j’ai été en communication avec DV Bern et l’administration fiscale de plusieurs cantons qui m’ont indiqué ne pas avoir les ressources nécessaires pour réaliser ces paquets eux-mêmes ou avec mon concours (max. 1 à 2 jours de travail).

Il faut savoir que les problèmes rencontrés avec GeTax touchent de façon identique toutes les autres applications de l’éditeur de ce logiciel (déclaration pour les personnes morales, certificats de salaires, etc.) et qu’il est difficile à comprendre pourquoi ils ne résolvent pas ces problèmes à la source (il suffirait en effet d’appliquer mes corrections et de mettre à disposition un dépôt officiel pour ces logiciels afin de profiter des mises à jour automatiques proposées par le système d’exploitation).

À cause de tous ces défauts et de mon investissement dans ce domaine, comme chaque année, plusieurs dizaine de personnes me contactent afin de me demander comment installer ce logiciel ou générer le PDF de la déclaration et je me retrouve à fournir du support technique à la place des administration fiscales concernées. De leur côté, les administrations indiquent qu’elles ne reçoivent pas assez de plaintes ou n’ont pas assez de contribuables sous Linux pour considérer cette situation comme un problème (on retrouve ici un problème déjà rencontré avec l’implémentation de Linux dans les écoles publiques : si on remet aux utilisateurs des outils volontairement déficients, ceux-ci préféreront utiliser une solution alternative (utiliser un poste de travail sous Windows, faire faire leur déclaration par un tiers), plutôt que de perdre du temps à se plaindre aux personnes sensées leur fournir ces outils.

J’invite donc les utilisateurs Linux de GeTax (VaudTax, JuraTax, VSTax, etc.), GeTaxPM,  Certificat de salaires, etc. qui souhaitent mettre un terme à cette situation à contacter leurs administrations afin de se plaindre du traitement déplorable qui est fait aux utilisateurs de Linux qui disposent pourtant du système d’exploitation sous lequel l’installation de logiciels est certainement l’une des fonctions les plus abouties et simples en comparaison de Windows et Mac OSX.

N’hésitez pas à commenter cet article ou mes paquets d’installation dans vos commentaires et retrouvez mes paquets GeTax sur http://getax.ernstfamily.ch (je n’aurai pas le temps cette année de les tester sur autant de distributions, versions et architectures que l’année passée, mais n’hésitez pas à me contacter en cas de difficulté avec votre distribution de Linux ou configuration particulière).

13 commentaires »

  1. […] Mise à jour 20 mars 2011 : Suite à une forte demande, je viens de publier des paquets pour la version 2010 de GeTax dans cet article. […]

    Ping by Jonathan Ernst » Archive du blog » GeTax 2009 : paquets d’installation pour Linux — 20 mars 2011 @ 17:42

  2. Hello,

    Je suis assez surpris, car cette année sur un Lucid 64bits, l’installation s’est bien passée, et j’ai eu automatiquement l’aide fonctionnelle, les PDF qui s’ouvrent bien, et même un raccourci sur le bureau (ou plutôt un vilain lien symbolique avec tout ce que cela implique, mais au moins ça marche). Est-ce grâce à toutes les modifs réalisées les années précédentes (au passage, merci !) ?
    Autrement dit je me plaindrais volontiers, mais encore faudrait il qu’il y ait matière à le faire.

    Encore une fois, merci pour ton implication !

    Xavier

    Répondre

    jernst Reply:

    Salut,

    Merci pour ton message.

    Effectivement, ils ont quand même fait quelques progrès dans le support 64 bits et l’ouverture des PDFs. Ce sont des point que je leur ai décrit avec précision, mais impossible de savoir si cela a été tiré de mes anciennes modifications ou pas ; l’essentiel est que cela marche un peu mieux.

    Mais comme tu l’as remarqué le « raccourci » est loin d’être fonctionnel (et si tu l’as sur le bureau c’est que tu es allé parcourir ton système de fichiers, chose que la plupart des utilisateurs que je connais n’auraient pas fait).

    L’installeur pose aussi le problème du changement de droits (attribution des droits d’exécution) et de l’utilisation du terminal recommandée par le site officiel sans donner de détails suffisants pour l’utilisateur lambda.

    à+

    Répondre

    Commentaire by Calimo — 20 mars 2011 @ 19:12

  3. Cela fonctionne aux petits oignons, félicitations!
    Je suis débutant sur Ubuntu 10.04 64bits et l’installation tout c’est déroulée sans encombre.
    Merci pour tous ceux qui sont comme moi.
    Lacrodo

    Répondre

    Commentaire by Lacrodo — 20 mars 2011 @ 19:56

  4. Hello,

    je fais mes déclarations pour le valais avec VSTax. Les instructions sont identiques à celles de Genève, mais je n’ai jamais rencontré de problème à l’installation/exécution durant ces 3 dernières années.

    En revanche, ce qui me fâche avec ces logiciels, c’est qu’ils sont aussi peu ergonomiques et aussi mal expliqués que les déclarations papier. Avec les outils informatiques, il serait facile de rendre la déclaration d’impôt beaucoup plus intuitive, notamment en ce qui concerne les déductions possibles. Mais c’est claire que c’est pas dans l’avantage des autorités de rendre cette tâche plus facile.

    Le problème soulevé dans votre article reflète très bien la situation: Du travail bâclé pas du tout centré sur l’utilisateur final.

    Répondre

    Commentaire by chris — 20 mars 2011 @ 20:04

  5. Hello,

    utilisateur de VDTax, j’ai aussi été confronté à quelques problèmes lors de l’installation.
    Pour que cela fonctionne, j’ai du laisser les choix par défaut de l’éditeur (emplacement de l’installation) pour que cela fonctionne correctement.
    Pour le reste — *.pdf, reprise des données des anciennes déclaration, etc… — tout s’est bien passé. Par contre, l’aide en ligne est beaucoup trop succincte (déjà fais la remarque plusieurs fois à l’éditeur).
    J’ai pu tester le produit sur Debian et dérivée (Ubuntu , LinuxMint)
    Et comme le dit Chris, travail bâclé, le minimum pour pouvoir dire que leur logiciel est multi plateforme.

    Répondre

    Commentaire by lucky6 — 21 mars 2011 @ 8:05

  6. Hello,

    Etant utilisatrice ubuntu depuis quelques années déjà, j’ai essayé en vain d’accéder à Getax à l’aide des super explications présentes sur le site – échec total!!! Nous étions deux à y avoir passé l’après-midi, beaucoup de temps perdu…

    Heureusement que grâce au soutien de Jonathan nous avons finalement pu remplir sagement notre déclaration!

    Merci pour tout ce boulot, que ferions-nous sans toi? :)

    Répondre

    Commentaire by juliette — 21 mars 2011 @ 20:23

  7. Merci pour ton travail John. Combien de temps faudra-t-il encore pour que les créateurs de logiciels comprennent que si l’installation n’est pas triviale, le software ne servira à rien pour 90% des utilisateurs…

    Répondre

    Commentaire by svenjick — 22 mars 2011 @ 10:38

  8. Lancer un binaire me semble être dans la nature des linux, le terminal est sa force, il permet d’effectuer les actions sans perdre de ressources avec l’écran, c’est pourquoi je ne suis pas sure que « En effet, les instructions données par l’équipe de GeTax sont plus que lacunaires » soit vrai. Le terminal est le garant de nos libertés, le mettre en valeur me semble être plus approprié que le rejeter.
    Cordialement

    Répondre

    Commentaire by temps — 27 mars 2011 @ 13:23

  9. J’ai Ubuntu 10.10 et cela ne fonctionne pas du tout correctement.
    Pas de raccourci, mise à jour qui plante le logiciel lors de la 1e ouverture…
    Et je ne suis pas encore à produire des pdf. Mais je ne suis pas sûr que j’arriverais à ce stade !
    Du travail plus qu’approximatif.
    Je m’en vais essayer les paquets mis à disposition ici.
    Merci d’avance.

    Répondre

    Commentaire by Denis — 29 mars 2011 @ 10:22

  10. Heu ben j’ai des difficultés là.
    Chez moi impossible à installer. Lorsque je double clic sur le paquet .deb la logithèque s’ouvre et me dit:
    « Dépendance non satisfaite : xulrunner|xulrunner-1.9 « .
    Je suis donc allé chercher xulrunner dans la logithèque et j’ai trouvé « Support for Gnome xulrunner 1.9.2-applications », mais cela ne change rien, j’ai toujours le même message.
    J’ai un pc avec Ubuntu 10.10.
    Au cas ou qulequ’un aurait une explication…

    Répondre

    Commentaire by Denis — 3 avril 2011 @ 16:40

  11. Thanks Jonathan for the getax on linux, looking forward to see it.

    Répondre

    Commentaire by pranav — 19 juin 2011 @ 7:34

  12. Bonjour,
    je vous remercie pour votre engagement pour les utilisateurs Linux. Vous faites le travail que les fonctionnaires auraient du faire à votre place. A mon sens c’est un minimum de donner les conditions minimales aux contribuables de remplir leur déclaration.
    N’étant un utilisateur très afuté de Linux en 2014 je rencontre exactement les mêmes problèmes que en 2008.
    Avez vous arrêté de produire les paquets d’installation pour UBUNTU?
    Meilleures salutations.

    Répondre

    Commentaire by Gilberto — 20 juin 2014 @ 22:00

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URL

Laisser un commentaire