GeTax : voici les patchs et les paquets

Suite à mon rendez-vous au département des finances, j’ai décidé de voir à quel point il était difficile de corriger les différents défauts de GeTax sous Linux. En quelques heures de travail, alors que je n’avais jamais créé de paquet de ma vie, je suis arrivé à une solution qui permet de corriger 100% des défauts relevés dans mon premier article sur le sujet et rapportés chaque année depuis 4 ans.

Aujourd’hui je vous présente donc le résultat de ce travail qui, je l’espère, sera intégré dans les prochaines version de GeTax, mais aussi dans celles des versions des autres cantons de ce logiciel de saisie de déclaration fiscale.

N’hésitez pas à tester ces paquets avec votre distribution préférée et à m’envoyer vos commentaires. Je vous tiendrai au courant si/quand ces modifications auront été intégrée « upstream » ;-).

Encore plus facile que sous Windows ou Mac OSX : l'installation se fait en un clic
Encore plus facile que sous Windows ou Mac OSX : l'installation se fait en un clic

Modifications

Raccourci .desktop

Un raccourci au standard .desktop est automatiquement placé dans applications->bureautique.

GeTax dispose maintenant d'un vrai lanceur
GeTax dispose maintenant d'un vrai lanceur

Corrections de chaînes de caractères

Quelques fautes d’orthographe (majuscules accentuées) ainsi que toutes les occurrences de Adobe/Acrobat Reader ont été corrigées

Désactivation de la mise à jour automatique

Comme l’installation se fait globalement avec mon paquet, il n’est pas possible d’utiliser le système de mise à jour mono-utilisateur de GeTax ; j’ai donc fait en sorte de désactiver automatiquement les mises à jour. Si ma solution est retenue par le département des finances, le système de mise à jour pourrait simplement télécharger une nouvelle version du paquet d’installation ou bien GeTax pourrait prendre en compte les fichiers mis à jour dans le répertoire personnel de l’utilisateur lorsqu’ils existent (en lieu et place des fichiers installés system-wide). Néanmoins mes paquets contiennent la dernière version mise à jour de GeTax ; c’est à dire une version plus récente que celle téléchargeable sur le site de GeTax.

Paquets

.deb (Debian, Ubuntu, etc.)

Ce paquet pour les distributions utilisant des paquets .deb a été testé avec succès sur Ubuntu 8.4, 8.10, 9.4 32 et 64 bits : téléchargement.

.rpm (RedHat, Fedora, etc.)

Ce paquet pour les distributions utilisant des paquets .rpm a été brièvement testé sur Fedora 10 64 bits : téléchargement.

.tgz

Pour toutes les autres distributions : téléchargement.

Patch

Voici un patch qui décrit les modifications apportées au code de GeTax 2008 : téléchargement.

Conclusion

Ces paquets viennent peut-être un peu tard par rapport aux délais pour rendre sa déclaration d’impôts (à la fin de ce mois), mais si vous avez demandé un délai ou si vous êtes intéressé par le test de ces paquets, je vous remercie de me faire part de vos expériences.

J’espère que GeTax2009 proposera des moyens d’installation aussi simples que ceux présentés ici et que les autres corrections apportées à GeTax pourront être intégrées dans cette prochaine version ainsi que dans les versions des autres cantons. J’attends à ce propos des nouvelles du département des finances et vous tiendrai au courant de la suite donnée à ces patchs et paquets.

Mise à jour 27 juin 2010 : J’ai publié un nouvel article avec mes paquets pour GeTax 2009 créés il y a presque six mois déjà.

8 pensées sur “GeTax : voici les patchs et les paquets”

  1. Je découvre avec intérêt GeTax 2008 qu’il va falloir que j’installe.

    Il me semble qu’il y a une erreur (fréquemment rencontrée dans les quotidiens et à la télévision) qu’il serait souhaitable de corriger :
    « Permet la saisie informatique de votre déclaration d’impôts »
    devrait probablement être :
    « Permet la saisie informatique de votre déclaration de revenus »

    En effet, pour l’impôt sur le revenu, on fait une déclaration de revenus et l’Etat calcule votre impôt.
    Pour l’impôt sur la fortune, on fait une déclaration d’impôts, car on calcule soit-même son impôt.

    Et merci pour cette mise à disposition.

  2. Comme il ne me semble pas possible d’éditer mon message ci-dessus, je suis obligé de revenir sur celui-ci.
    Veuillez m’excuser : je croyais que ce logiciel était pour la France.
    A ma décharge, il faut bien dire que mon pays est champion du monde des prélèvements fiscaux et des impôts…

    1. @Daniel
      > Il faudrait aussi transmettre ces informations directement au fournisseur (DV Bern AG).
      L’équipe GeTax m’a indiqué qu’ils avaient fait remonté mes modifications et qu’ils avaient demandé à leur fournisseur (DV Bern) de les évaluer et de les inclure dans leur produit. Je posterai un follow-up à cet article dès que j’aurai des nouvelles.
      J’ai également envoyé un message à DV Bern aujourd’hui.

      > Il y a probablement les mêmes problèmes avec Linux pour VaudTax, JuraTax et TaxMe
      Les problèmes sont en tout cas les mêmes pour VaudTax.

      > P.S.: J’ai entendu dire, qu’une version en ligne de GeTax est en planification (pour la déclaration 2009?)
      C’est également ce que ma indiqué l’équipe de GeTax à Genève

      Merci pour le commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *